Vancouver Agreement header...Refresh for more!
L’ACCORD DE
VANCOUVER

L’histoire d’une amélioration commerciale :

Des vélopousses pour faire taire les critiques du quartier chinois

par Cheryl Rossi

Reproduit et traduit avec la permission du Vancouver Courier
Version originale parue le mercredi 18 juillet 2009

Pedicabs

Des vélopousses rouges assurent le transport des passagers entre le terminal des paquebots de Vancouver, à Canada Place, et le quartier chinois et Gastown. Les responsables du projet espèrent ainsi que les touristes pourront savourer toute la richesse de l’histoire de ces quartiers sans avoir à s’inquiéter pour leur sécurité dans ces quartiers mal notés par les guides touristiques.

Albert Fok, président de la Chinatown Business Improvement Association Society (BIA), qui exploite l’entreprise de vélopousses Dragon Rickshaw Adventures, explique que les membres de la BIA espèrent rappeler aux anciens habitants de Hong Kong le bon vieux temps des vélopousses, à Macau, dans les années 1970 et 1980. Ils espèrent aussi que la promenade sera populaire auprès des visiteurs à la recherche d’expériences personnalisées et écologiques.

Le tout dernier itinéraire de vélopousse conduira les passagers le long de la rue Water, pour remonter le corridor vert de la rue Carrall et continuer tout le long de la rue Pender. L’itinéraire actuel est temporaire en raison des travaux de construction et des interdictions d’arrêter.

« Il y aura peut-être quelques problèmes de vue le long du chemin, mais je ne pense pas que ce soit trop grave, explique Albert Fok.

« Les guides touristiques se montrent assez critiques à l’égard de Chinatown et de Gastown, et les propriétaires de commerces dans ces quartiers veulent que les touristes en repartent avec une bonne impression, explique Andrew McKay, de Building Opportunities for Business (BOB). Les guides des vélopousses signaleront l’emplacement d’une ancienne fumerie d’opium, le bâtiment le plus étroit du monde et les bons restaurants.

Cela dit, Albert Fok ne croit pas que les touristes évitent Chinatown.

« Malheureusement, ils l’ont fait par le passé, il y a six ou sept ans, rappelle-t-il, mais ces dernières années, ils sont en fait revenus en force. »

BOB, un organisme sans but lucratif qui soutient le développement des entreprises locales et augmente les possibilités d’emplois pour les résidants des quartiers défavorisés, a mis la BIA en contact avec un consultant et des bailleurs de fonds, en plus de lui faire octroyer une subvention de 10 000 $ de Diversification de l’économie de l’Ouest Canada.

En vertu de l’Accord de Vancouver, le projet a reçu en outre 35 000 $, fournis par Bell Canada dans le cadre de son parrainage des Jeux olympiques d’hiver de 2010, et 25 000 $ sont encore à venir.

Diamond Liu, directeur principal de la BIA, explique que, selon les prévisions de sa société, les frais d’établissement et de fonctionnement s’élèveront à 120 000 $ cette année. Il faudra donc que les vélopousses rapportent 60 000 $, sans quoi la BIA devra assumer la différence.

Trois des huit guides engagés pour promener leurs vélopousses dans Gastown et le quartier chinois viennent de quartiers défavorisés, soit les quartiers situés entre les rues Cambie et Clark, Burrard Inlet et Broadway, selon la définition de BOB.

L’organisme sans but lucratif préférerait qu’un plus grand nombre des guides viennent de ces quartiers, mais certains de ceux qui avaient été engagés n’étaient pas en assez bonnes santé ou fiables.

Andrew McKay dit que BOB continuera d’aider la BIA à recruter ses vélopousseurs dans le secteur. Le revenu des guides dépendra du nombre et de la durée de leurs voyages et des pourboires qu’ils recevront. Ils factureront 1 $ de la minute et offriront leurs services de 9 h à 19 h 30.

Ils proposeront aux touristes des visites de 30 à 45 minutes du quartier chinois ou de Gastown, mais ils peuvent aussi transporter leurs passagers au centre-ville et à Strathcona. Des auvents sont prévus pour protéger les clients de la pluie.

En 2008, en vertu de l’Accord de Vancouver, des fonds ont été octroyés à la Vancouver Chinatown Business Improvement Association Society, dont la mission est de stimuler l’activité commerciale dans le quartier chinois et à Gastown, pour qu’elle lance l’entreprise commerciale autonome Rickshaw Adventures.

Plus de récits >