Vancouver Agreement Safety and Security
L’ACCORD DE
VANCOUVER

Sécurité

La sécurité est essentielle à l’introduction de tout changement social ou économique dans les collectivités des quartiers défavorisés. Trois équipes de travail – respectivement chargées de l’examen de l’administration de la justice, de l’exécution intégrée des lois ainsi que du traitement et de la réduction des méfaits liés aux drogues – ont proposé des mesures pour la mise en œuvre de l’initiative axée sur la sécurité.

L’Accord de Vancouver (AV) a investi 1,8 million de dollars pour assurer la sécurité des résidants, des visiteurs et des entreprises, principalement dans les projets suivants :

Le projet pilote sur la revitalisation des maisons de chambres a été lancé pour juguler le désinvestissement dans les maisons de chambre du quartier Downtown Eastside (DTES). Il avait aussi pour but de rehausser la qualité du logement, soit par des améliorations aux établissements existants, soit au moyen de la politique de la Ville de Vancouver visant le remplacement de chacune des maisons de chambres fermées. Les ordres de gouvernement municipal et provincial ont donc procédé à un examen approfondi de l’état de 54 maisons de chambres du DTES. L’équipe chargée du projet a ensuite mis en œuvre la plupart des recommandations formulées;

L’initiative visant l’exécution améliorée des lois, ciblant l’infrastructure des entreprises illicites qui perpétuent le cycle de la consommation de drogues et de la criminalité dans le DTES, a été lancée pour assurer l’ordre public et la sécurité dans les environs du site d’injection supervisé (SIS). Elle prévoyait également une formation en santé et en sécurité à l’intention des membres du service de police de Vancouver et du personnel de l’autorité sanitaire locale (Vancouver Coastal Health Authority) appelés à intervenir au SIS.

Voir d’autres projets de sécurité.